Bugey Circuit du Train Fantôme

[Départ de Nantuy]

Dimanche 26/10/08

Bugey Circuit du train fantôme
4h Dénivélation. 400m
Armand DEBARD
Le temps est magnifique, nous partons de Nantuy pour une superbe balade autour des gorges de l'Albarine.
[Couleurs d'automne.]
[La falaise] Petit passage difficile au bord de la falaise. Nous rebroussons chemin, pour pique-niquer dans un joli vallon abrité avant de repartir sur le plateau. [Falaise]
[Le train fantôme tunnels]

Histoire du train fantôme

Emprunté au Topo du train Fantôme
Le projet date des années 1880, la construction est décidée en 1900 par le Conseil Général de l'Ain et les travaux commencent en 1909. Le projet est contesté par de nombreux Bugistes qui auraient préféré une ligne partant d'Ambérieu et desservant Brénod et Hauteville.
Les travaux vont bon train pendant 1 an (1910) puis ils ralentissent ou s'arrêtent par moments, pour reprendre correctement en 1913, si bien qu'en 1914, il ne reste plus qu'à poser 7 à 8 km de voie à partir d’Hauteville. En effet, l'approvisionnement du chantier et donc son cheminement s'effectue par le plateau. En cette même année, les travaux s'arrêtent de nouveau, alors que les tunnels sont presque tous percés et qu'il ne manque que les tabliers des ponts.
Cependant, en 1916, les rails stockés sont réquisitionnés par l'armée. En 1919, le projet est relancé. Le dernier tunnel est alors percé. De 1920 à 1932, le percement connaît de nombreux problèmes d'infiltration et d'éboulement. Les trajectoires des galeries doivent être modifiées à deux reprises. Trois galeries sont donc creusées.
La surcharge en déblai oblige les entrepreneurs à acheter d'autres terrains pour y stocker les matériaux. A cette occasion, ils s'aperçoivent que tous les terrains sur lesquels le tram a été construit n'ont pas été payés, d'autres en revanche l'ont été deux fois et d'autres encore l'ont été mais sans aucune utilité pour le chantier.
En 1933, la voie est achevée et inaugurée par le passage, sur une partie du tronçon seulement, d'une locomotive et un ou deux wagons occupés par les autorités locales. Par la suite, il est décidé d'électrifier la voie et de mettre des rails plus lourds. Les anciens rails sont démontés, mais le financement pour l'électrification n'a jamais été débloqué.
En 1936, le Conseil Général décide l'abandon de la ligne et son déclassement, qui ne sera effectif qu'en 1951.
Cette voie n'aura jamais vu passer un train chargé de passagers et elle n'aura jamais servi.
Détails techniques : 18 tunnels cumulant 2 665 m dont le plus long se situe sur le haut, à proximité de la cascade de la Charabotte et mesure 557 m.
[Train Fantôme]
[La falaise] [Stalactite dans le tunnel] [La vallée de l'Albarine]
[Tunnels] Nous empruntons les tunnels, éclairés par nos lampes de poche. Des stalactites se sont formées dans les tunnels abandonnés depuis presque 70 ans. Entre les tunnels la voie offre de jolie vue sue la vallée de l'Albarine. Nos passons au-dessus de la cascade de la Charabotte. [Cascade de la Charabotte]
[Cascade de la Charabotte] [Plouf dans l'Albarine] [Quelle aisance!]
[Surprises de Vaise] [Col des Aravis]

 


Dernière mise à jour le 24/04/2018
Copyright © 2018 CA-Massieux. Tous droits réservés
Reproduction interdite sans autorisation.
Adressez vos remarques ou suggestions à